JavaOne, jour 3

LiB at JavaOne

Et voilà, la troisième journée de ce JavaOne 2008 vient de finir et je suis de retour à l’hôtel. La journée a été aussi intense que les précédentes, et avec une thématique plus diversifiée que celle de hier.

Je vais essayer de résumer rapidement la journée avec quelques phrases pour chacune des sessions auxquelles j’ai assisté :

  • La journée est démarrée avec une session générale d’Intel, un peu l réponse à celle d’AMD hier. Le vice-président de software d’Intel expliquait le processus de recherche et développement d’Intel et comment malgré être une entreprise de hardware, ils ont plusieurs milllieurs d’ingénieurs software dans leurs rangs, car pour eux l’intégration entre le hardware et le software est vital. Il a ensuite parlé de comment la collaboration entre Intel et Sun a permis l’année dernière d’améliorer plus de 60% les performances de la machine virtuel Java sur les plate-formes Intel.
  • Je me suis ensuite rendu à ma première session technique, une présentation fait par le CTO de Sentilla sur la JVN dans des micro-contrôleurs et des mini-ordinateurs autonomes pilotés par Java, et comment cela permet d’ajouter de l’intelligence à des processus de plus en plus divers.
  • La session à laquelle je voulais assister ensuite était complètement saturée, avec un queue qui sortait même du Moscone Center. Je me suis donc rabattu sur une autre session, une présentation sur le logiciel libre au Brésil. Le speaker, membre du gouvernement brésilien, a fait d’abord une topographie de l’implantation d’internet et de la téléphonie mobile au pays, pour ensuite nous présenter le Portail Brésilien des Logiciels Libres, une initiative officielle du gouvernement pour soutenir et propager le logiciel libre.

    Les chiffres qu’ils donnaient (comme leurs logiciels bancaires, qui équipent plus de 60.000 agences, ou leurs logiciels de sécurité sociale qui gèrent des millions de comptes) font du Brésil l’un des premiers utilisateurs de logiciels libres au niveau mondial.
The Golden Gate and me
Sur le point de traverser le Golden Gate à vélo, lundi dernier
  • Après le repas je suis entré dans une session de laboratoire, la seule de ce type à laquelle j’ai pu m’inscrire cette année (les places sont limitées et elles se remplissent des semaines à l’avance). Ça tombait bien, car le sujet m’intéressait doublement : l’optimisation des performances d’une serveur SIP JEE, avec du tuning de la JVM et de la configuration du serveur.

    La technologie SIP m’intéresse beaucoup, car j’ai pas mal travaillé sur la voix sur IP, et les techniques d’optimisation de performances en Java est l’un de mes sujets favoris du moment. La session s’est bien passé pour moi, on été un cinquantaine et j’ai été parmi la petite demi-douzaine qui a eu le temps de tout finir.
  • En sortant du labo j’ai assisté à une session sur l’intégration de JavaScript dans des applications Java (côté serveur, non Ajax). Le présentateur, un consultant avec pas mal d’expérience et beaucoup d’humour (il a commencé la présentation avec un dessin de XKCD !), connaissait bien son sujet et il a fait une présentation claire et bien structuré, proposant d’abord deux différentes approches au problème du scriptin en Java et ensuite quatre stratégies pour l’intégration de morceaux JavaScript dans le code Java.
  • La suite de l’après-midi je l’ai passé dans une session sur la pertinence des design patterns. Souvent évoqués comme la solution définitive aux problèmes pour les quels ils s’adressent, la sessions nous montrait par l’exemple comme l’abus de ces designs patterns ou simplement leur utilisation non réfléchie peut créer plus de problèmes qu’elle ne résout.
  • La deuxième session générale de la journée était à la charge de Motorola, dont la vice-présidente nous a fait une analyse assez complet de la situation de plate-formes et applications mobiles, les chiffres actuelles ainsi que les tendances et prévisions de croissance pour les années à venir.

    J’ai bien apprécié sont intervention et son analyse, sur un sujet que, encore une fois, m’intéresse beaucoup. L’internet mobile devient une réalité de plus en plus présente, et il faut savoir s’adapter, avec des techniques et solutions qui différent souvent de celles employés pour l’internet classique. A mon avis aucun entreprise peut se permettre aujourd’hui d’ignorer ce segment qui, bien que minoritaire encore, risque de devenir incontournable dans quelques années.
  • La session suivante portait sur LinkedIn, Java et la Méthode Agile. Les gens de LinkedIn nous ont expliqué l’ancienne architecture de leur site et comment en 2006 ils ont tout revue de haut en bas, et ils sont partis sur une nouvelle architecture distribué et modulaire, et une méthodologie de développement agile, avec des cycles courts et les tests au centre du processus.
    Pour quelqu’un comme moi, qui travaille dans un domaine méthodes et architecture, cette session a été un vrai plaisir. Voir comment une architecture modulaire et distribuée et une vraie méthode agile peuvent marcher dans le monde réel, avec des chiffres toute à fait impressionnantes (de nombre d’utilisateurs, de trafic, de taille des clusters, de spécifications des machines…), ça donne encore plus d’envie de pousser pour l’adoption de ce type de techniques et la mort définitive du cycle en V à l’ancienne.

  • La journée s’est finie pour moi avec une présentation sur les standards et la nécessité de leur application dans le monde du logiciel libre. Etant un fervent partisan des standards, j’ai connaissais plus ou moins la plupart de choses dont il m’a parlé, mais la session m’a servi surtout à récupérer des bons arguments à sortir pour dire non la prochaine fois qu’on me demande si on peut ne pas respecter les standards (pour une cause de force majeure bien sûr, ce sont toujours des causes de force majeure :rolleyes_ee:).
On the Golden Gate
A vélo sur le Golden Gate, lundi dernier

Voilà donc une autre journée bien remplie. Pour finir, comme vous avez pu voir, j’ai enfin mis en ligne (et géolocalisé) les photos de l’excursion à vélo du lundi dernier. Comme d’habitude, vous las trouverez avec toutes les photos du voyage ou plus particulièrement ici.

Tags: , , ,

2 commentaires à “JavaOne, jour 3”

  1. Guiguiabloc Says:

    “mais la session m’a servi surtout à récupérer des bons arguments à sortir pour dire non la prochaine fois qu’on me demande si on peut ne pas respecter les standards (pour une cause de force majeure bien sûr, ce sont toujours des causes de force majeure)”…

    Hummm, vivement la prochaine réunion du Jeudi ;-) Cela risque d’être… Amusant :-D

  2. JavaOne, jour 3 : consultant au brésil Says:

    [...] Original post by LostInBrittany [...]

Leave a Reply


%d bloggers like this: