Billets avec l'étiquette ‘Cinéma’

Rebelle (Brave), le prochain Pixar

03-04-2012 par Horacio Gonzalez
Rebelle (Brave), le prochain Pixar

Rebelle (Brave dans la version originale), le prochain film des studios Pixar (le 13ème déjà !), sortira sur les écrans français le 1er août 2012. Je suis un fan de Pixar depuis le premier Toy Story, et la sortie de chaque nouveau Pixar me donne encore plus de raisons pour apprécier leur travail.

Dans l’ambiance magique des les Highlands de l’Écosse du Moyen Age, entre batailles et légendes, Rebelle racontera l’histoire de Merida, la fille du roi d’Écosse, qui se rebellera contre les traditions en refusant son rôle de princesse bonne à marier et en voulant prendre les rennes de sa destinée et devenir archère.

A priori on aurait dû un sujet plus typiquement Disney que Pixar, avec des héros féminines dans une histoire épique, sur fond de féminisme et de quête de liberté. Bref, un peu à la Raiponce… ce qui n’est pas mauvais, car j’ai beaucoup aimé Raiponce. Mais ce n’est pas Diney mais Pixar, et c’est la première fois que Pixar s’attaque à ce type de sujet, alors j’ai hâte de voir comment ils vont faire pour que ça ne semble pas un Disney.

La première bande annonce, sur cette lignes, est sortie avant Noël, mais étant une bande annonce typique, ça ne permettait que voir que l’ambiance historique-légendaire allait être grandiose. Mais maintenant on a une autre bande annonce, et cette fois il s’agit de deux minutes du métrage du film. Et là, je n’ai qu’une chose à dire : Wow !

En plus, le style des dessins, et le style de la narration, semblent assez proche du Dragons de Dreamworks, et pour moi c’est une superbe chose, car j’adore ce film.

Bref, j’ai hâte d’aller le voir…

Rise of the planet of the Apes

18-04-2011 par Horacio Gonzalez
Singe

Depuis quelques années, je trouve que Hollywood pousse un peu trop loin avec les reboots. Il suffit de regarder la liste des reboots prévus pour 2011-2012 pour voir que l’originalité n’est pas toujours au rendez-vous : Highlander, Superman, RoboCop, Spider-Man, Mortal Kombat, Street Fighter, Judge Dredd…

Personnellement, j’apprécie très moyennement l’idée des reboots, mais je suis souvent plus fan des préquelles. Au moins, on n’est pas obligé de revoir la même histoire réinterprétée (et souvent massacrée) par un réalisateur qui pense pouvoir faire mieux que l’original. Et en plus, parmi les préquelles prévues pour cette année il y en a 4 qui m’attirent bien : X-Men : Le Commencement, The Thing, Le Chat potté… et Rise of the Planet of the Apes.

Et c’est pour ce dernier qu’on vient de mettre en ligne la première bande annonce et un making of qui donnent vraiment envie :

Le film devrait sortir en début août… ;)

Premakes d’Indiana Jones et Star Wars

02-02-2011 par Horacio Gonzalez
LiB Indiana

Whoiseyevan est un passionné de cinéma qui depuis quelques mois fait sensation sur YouTube avec une série de vidéos très spéciale : des bandes annonces de premakes de films cultes.

C’est quoi un premake ? On est tous habitués aux remakes, quand Hollywood fait une nouvelle version d’un vieux film, souvent en le dénaturalisant au passage. Et bien, un premake c’est l’opposé, une version d’un film connu comme s’il avait été tourné trente ans avant sa date de sortie. Mais comment y parvenir ? A différence, par exemple, de la version muette de Matrix, Whoiseyevan n’a pas tourné des nouvelles scénes, il a simplement puisé sur l’inépuisable source de matériel qui sont les films d’époque. En effet, les bandes annonces de ces premakes sont faites à partir de scènes de films et des séries télé des années où le premake aurait été tourné.

Et c’est là que la magie opère. En utilisant seulement des morceaux d’autres films, les bandes annonces des premakes ressemblent vraiment à ce qui aurait pu être une version des années 50 du film ! Regardez, par exemple, la bande annonce du premake des Aventuriers de l’arche perdue, avec Charlton Heston dans le rôle du Dr. Jones :

Ou encore mieux, la version de 1950 de l’Empire contre-attaque :

Sur le canal Youtube des premakes, Whoiseyevan propose aussi des versions d’autres film, comme Forrest Gump, ainsi que des comparatives photogramme à photogramme entre le premake et le film, comme celui d’Indiana Jones :

Tron : Legacy et l’absurdité du modèle de distribution

05-12-2010 par Horacio Gonzalez
LiB Tron

En juillet dernier, je vous parlais de Tron : Legacy, la tant attendue suite de Tron, qui est censée sortir dans les salles le 9 février.

Et c’est là le problème, car ce weekend, en discutant avec un ami espagnol, il m’a dit qu’en Espagne le film sortira le 17 décembre. J’ai donc cherché un peu et j’ai trouvé que la France c’est le dernier pays européen où le film sortira, plus d’un mois et demi après la sortie aux États Unis. A mode d’exemple, voici quelques dates :

  • États Unis, Canada, Espagne, Australie, République Tchèque, Japon, Brésil, Équateur, Colombie… : 17 décembre 2010
  • Italie : 5 janvier 2011
  • Belgique : 19 janvier 2011
  • Suisse : 26 janvier 2011
  • France : 9 février 2011

J’imagine que les majors du cinéma et les distributeurs ont soit disant des bonnes raisons pour retarder de presque deux mois la sortie en salle d’un film, mais dans un monde de plus en plus globalisé cela n’a pas de sens. Des retards arbitraires, des sorties DVD bâclées, des DVDs où ils forcent les acheteurs légaux à regarder à chaque fois leurs messages anti-piratage… Encore une fois, les majors du cinéma et tout les système de distribution n’ont rien compris, pour eux le public n’a qu’à suivre ce qu’ils décident. Et après ils vont se plaindre du piratage, de que les gens téléchargent les films.

</rant off>

A part ça, tout semble indiquer que le film sera à la hauteur des expectatives, avec des bonnes critiques (dont un très honorable 78% sur Rotten Tomatoes), des images à couper le souffle (comme celles montrées sur Zone Fandom) et une superbe bande son de Daft Punk :

Et penser qu’il va falloir attendre février…

16 citations pour 16 films cultes

01-11-2010 par Horacio Gonzalez

Formidable design d’Adam Antium pour Threadless. Pouvez vous reconnaitre les 16 films cultes représentés dans l’illustration ?

16 citations pour 16 grands films

Tron : Legacy

23-07-2010 par Horacio Gonzalez
LiB Tron

La semaine de la Comic Con de San Diego est un des moments phares de l’année pour les fans de comics, avec plein de nouvelles, rumeurs, avant premières, conférences et surprises. On a déjà eu les premières images du film de Green Lantern, ou du film de Thor (duquel je vous parlerai prochainement), et aujourd’hui je découvre la bande annonce d’un film que j’attends avec un mélange de hâte et de peur d’être déçu : Tron : Legacy (Tron : L’Héritage dans la version française).

Je crois que Tron a eu, tout comme WarGames, une énorme influence dans le fait que je sois devenu informaticien. En tout cas, ces deux films m’ont fait regardé d’une autre façon l’IBM PC 5155 que mon père avait récemment amené à la maison. Comme quoi il y a des films qui peuvent façonner des vocations professionnelles…

Vu avec les yeux de 2010, Tron peut sembler dépassé, presque comique et très naïf. J’avais donc peur que le film tombe dans la parodie ou dans le ridicule, ou pire encore qu’il soit une remake sans âme. Mais la bande annonce m’a rassuré, Tron : Legacy a l’air d’être une suite du film original, presque 30 ans plus tard, avec les concepts solides de 1982 mais la technologie, les effets spéciaux et l’ambiance graphique de 2010.

Et ce qui est encore plus cool, c’est que Jeff Bridges reprend, 28 ans plus tard, le rôle de Kevin Flynn qu’il jouait dans le film original !

J’adore qu’un plan se déroule sans accroc

11-01-2010 par Horacio Gonzalez
B.A. Baracus

Il y a presque une année je vous parlais de l’26ème anniversaire d’une des séries qui ont marqué mon enfance, The A-Team, plus connu en France comme Agence tous risques.

En général je crains les adaptations cinématographiques des vielles séries, car ils ont tendance à complètement changer la série pour rendre le film théoriquement plus commercial (comme c’était le cas de Starsky et Hutch ou Shérif fait moi peur).

Aujourd’hui je découvre ému la bande annonce de l’adaptation cinématographique de la série, qui devrait sortir courant 2010. Et je dis bien ému, car pour une fois la bande annonce reprend bien le esprit de la série.

A-Team
Image non CC, bien entendu

Dans l’adaptation cinématographique, les membres de l’A-Team sont des vétérans de la Guerre du Golfe et non du Vietnam, mais mis à part cette licence chronologique toute à fait logique, le reste colle comme un gant à la série originale.

Le casting est bien trouvé, Liam Nelson semble faire un Hannibal plus qu’acceptable, et Quinton Jackson fait un Barracuda tellement fidèle à l’original que par moments je me demandais si c’était lui ou un Mr. T rajeuni. Même la mythique fourgonnette noire est là !

Vidéo non CC, bien entendu

Bref, j’ai vraiment hâte de voir le film, et je pense que je ne vais pas être déçu…

LEGO Matrix

26-11-2009 par Horacio Gonzalez
Cyber LiB

Si il y a deux semaines je vous parlais de l’excellente parodie de Matrix tournée façon cinéma muet, aujourd’hui c’est le tour d’une autre parodie de Matrix, cette fois faite avec des LEGO utilisant des techniques de stop motion.

Selon LegoMatrix, le site du créateur de cette merveille, ça aurait pris plus de 440 heures de travail. Si vous vous êtes déjà essayé à le stop motion, même si ce n’est que pour un tout petit truc, je pense que vous serez d’accord que ces chiffres semblent complètement cohérentes, la charge de boulot qu’il y a derrière cette minute et demie de film est simplement énorme.

Mais ce qui est encore plus bluffant, c’est la deuxième vidéo, où on compare côte à côte le film original avec la version LEGO, et on voit comment la synchronie est parfaite :

Si comme moi, vous avez l’âme d’un bidouilleur et vous aimez découvrir comment les choses sont faites à l’intérieur, n’oubliez pas de visiter la page du making of, où ils montrent des photos du tournage scène à scène. Un vrai régal…

Trouvé via Korben. Who else…

Et si Matrix avait été tourné à l’époque du cinéma muet ?

10-11-2009 par Horacio Gonzalez
Cyber LiB

Comment ça aurait été Matrix si le film avait été tourné dans les années 20 ? Je ne sais pas si vous vous étiez déjà posé la question (moi en tout cas non), mais le groupe d’acteurs ruse Big Difference (Bolshaya Raznitsa / Большая Разница) l’a fait.

Et ils ne se sont pas limités à se poser la question, ils ont tourné un film pour y répondre.

Étant un fan de Matrix (comme 90% des gens) mais aussi des films de Chaplin, j’ai trouvé cette parodie hilarante, et étonnamment bien faite. La scène en bullet time à la fin est un pur bonheur !

To boldly go where no man has gone before

15-05-2009 par Horacio Gonzalez
Lib Trekkie

Je suis ce qu’on appelle trekkie. J’ai été bercé par Star Trek depuis ma petite enfance télévisuelle. Je me souviens de regarder des rediffusassions de la série originale dans la vieille télé noir et blanc qu’on avait à l’époque. Je devais avoir l’age de ma fille, et je me rappelle de comment elles me faisaient rêver les histoires du courageux Capitain Kirk et du stoïque Mr. Spock, leur exploration de nouveaux mondes étranges, la découverte de nouvelles vies, d’autres civilisations, pour au mépris du danger, reculer l’impossible…

Des années après, j’ai découvert La nouvelle génération, Deep Space 9 et Voyager, et encore plus tard Enterprise, mais La série originale garde toujours une place de choix dans mon cœur, malgré les décors en plastique et carton-pâte, les uniformes-pyjamas, les effets spéciaux low cost et son côté définitivement kitsch.

Cependant, lorsque j’ai appris qu’il allait avoir un nouveau film de Star Trek et qu’il allaient reprendre les personnages originaux, je n’étais pas sûr de que ça était une bonne nouvelle. Comme beaucoup de fans, j’avais un peu peur de ce que Hollywood pouvait faire de mes souvenirs. Je m’attendais à voir une préquelle de la série originale, et je craignais qu’il la transforme dans un film d’action pour adolescentes.

Mais mes craintes étaient vite apaisées lorsque j’ai vu que le projet allait être produit et réalisé par J.J. Abrams.

Pour moi J.J. Abrams est (avec Joss Whedon) l’un des grands génies de l’industrie audiovisuelle. Créateur de plusieurs de mes séries favorites, dont Alias, Lost et Fringe, producteur de Cloverfield (l’un des meilleurs films de monstres géants que j’ai jamais vu), il n’y a pas de doute que Abrams sait comment créer des histoires qui captivent le public.

Et je dois dire que je n’ai pas été déçu, plutôt au contraire. Avec une habilité énorme, Abrams a réussi un pari des plus compliqués, faire un film que puisse plaire au même temps au trekkie passionné et au novice qui n’ai jamais regardé les séries. Un argument bien ficelé, plein de clins d’œil aux fans, des acteurs qui s’imprègnent bien des rôles (même Zachary Quinto, qui je craignait voir toujours comme Sylar et qui fait un Spock plus vrai que nature) et des effets spéciaux à couper le souffle (et à émouvoir le fan qui voir l’Entreprise en plastique de la série originale devenir presque réelle), Abrams a fait un film toute à fait remarquable.

Je ne veux pas dévoiler ici l’intrigue du film, alors je vais pas trop en parler. Je vais donc simplement ajouter une chose : autant si vous êtes un fans de longue date que si vous n’avez jamais accroché avec les séries ou des mecs en pyjamas colorés explorent la galaxie, allez voir le film, vous ne serez pas déçus.


%d bloggers like this: