Billets avec l'étiquette ‘Firefox’

Firefox 4.0 bêta 1

08-07-2010 par Horacio Gonzalez

Ca y est, la première beta de Firefox 4 est officiellement sortie avant-hier. Je l’ai installé hier sur mon Ubuntu, et il faut dire que ça tourne vraiment bien. Je l’ai testé avec mon pattern de navigation habituel (quelques 80 onglets…) et c’est rapide, très stable et plus légère que Firefox 3.

Pour les nouveautés de cette version, tout colle avec l’information qui avait été communiqué en mai dernier :

LiB et Firefox

Pour l’utilisateur final, les principales différences seront donc une meilleur performance, une navigation plus rapide, une interface simplifié (certains disent “à la Chrome”) et un gestionnaire d’identités pour faciliter l’accès aux sites et réseaux sociaux desquels il en est membre, tout en gardant le contrôle sur les données transmis à ces sites.

Pour le développeur web les améliorations sont multiples : support de HTML5, CSS3 et websockets, multimédia natif (<video>, <audio>, <canvas>…) et des outils pour aide au développeur (web console, web inspector, nouveau profile manager, diagnostique de mémoire…)

Si on ajoute à cela des améliorations sur le moteur (interpréteur JS plus rapide, meilleure réponse de interface, gestion de l’arbre DOM améliorée), un modèle de privilèges revu pour donner plus de stabilité et de l’accélération graphique, on devrait avoir un navigateur vraiment hors série.

Du côté du support des derniers technologies web, chez Mozilla ils ont préparé une liste plutôt exhaustive des de l’état de ce Firefox 4.0 bêta 1 par rapport aux précédentes versions de Firefox, avec des catégories allant du HTML 5 aux outils de développement, en passant par l’API pour les fichiers, la gestion des plugins ou le JavaScript.

Firefox 4.0 bêta 1 - Feedback Button

Sur la bêta en elle même, une des nouveautés les plus sympathiques est l’ajout d’un bouton Feedback pour faire des retours de votre expérience avec Firefox 4.0b1 aux développeurs de chez Mozilla.

Firefox 4.0 bêta 1 - Feedback Button

Malheureusement, une des nouveautés que j’avais le plus envie de voir, la nouvelle interface, n’est pas disponible sur Linux dans cette première bêta, il faudra attendre la deuxième dans quelques semaines.

Firefox 4.0 bêta 1 - Feedback Button

Vous pouvez donc trouver Firefox 4.0 bêta 1 sur le site de Mozilla, en plus de soixante langages et pour Linux, Windows et Mac.

Comme d’habitude, je ne manquerai pas de vous raconter mes impressions après l’avoir utilisé de façon un peu intensive les prochains jours. Et oui, je crois que, encore une fois, c’est parti pour une série de billets sur Firefox

Je peux entendre déjà le soupir et le “et ça recommence” au fond… Et oui, je suis un fanboy de Firefox, je peux pas m’empêcher… mais j’assume :wink_ee:

On commence à savoir plus sur Firefox 4

12-05-2010 par Horacio Gonzalez
LiB et Firefox

L’arrivée de Firefox 4, la prochaine version du navigateur de Mozilla, commence à se profiler dans l’horizon. La première bêta sortira le mois prochain, pour une sortie prévue de la version définitive courant novembre.

On savait déjà les objectifs affichés de cette nouvelle version, être un navigateur rapide, puissant et qui donne à l’utilisateur un contrôle complète de son expérience web (navigation, données, vie privée…). Mais cela manquait forcement un peu de concret.

Lundi dernier, Mike Beltzner (Directeur de Firefox chez Mozilla), a levé un peu le voile avec une présentation du plan de produit pour Firefox 4 :

Pour l’utilisateur final, les principales différences seront donc une meilleur performance, une navigation plus rapide, une interface simplifié (certains disent “à la Chrome”) et un gestionnaire d’identités pour faciliter l’accès aux sites et réseaux sociaux desquels il en est membre, tout en gardant le contrôle sur les données transmis à ces sites.

Maquette du thème de Firefox 4

Pour le développeur web les améliorations sont multiples : support de HTML5, CSS3 et websockets, multimédia natif (<video>, <audio>, <canvas>…) et des outils pour aide au développeur (web console, web inspector, nouveau profile manager, diagnostique de mémoire…)

Maquette des outils pour développeurs web de Firefox 4

Si on ajoute à cela des améliorations sur le moteur (interpréteur JS plus rapide, meilleure réponse de interface, gestion de l’arbre DOM améliorée), un modèle de privilèges revu pour donner plus de stabilité et de l’accélération graphique, on devrait avoir un navigateur vraiment hors série.

J’attends donc avec impatience la sortie de la bêta le mois prochain…

Parts de marché des navigateurs : Internet Explore tombe en dessous de 60%

04-05-2010 par Horacio Gonzalez
Cyber LiB

Selon les résultats du dernier étude MarketShare de Net Applications, la part de Internet Explorer dans le marché des navigateurs serait tombé en dessous de 60%, son niveau le plus bas depuis 1999, lors de la sortie de IE5.

En clair, les parts de marché des quatre premiers navigateurs seraient :

Microsoft Internet Explorer 59.95%
Firefox 24.59%
Chrome 6.73%
Safari 4.72%
Opera 2.30%

C’est très intéressant de comparer ces résultats avec ceux de janvier 2009, quand la nouvelle était que IE tombait sous le 70% de part de marché.

Depuis janvier 2009, la part de marché d’Internet Explorer (toutes versions confondues) est tombé de presque 70% à moins de 60%. A qui a profité cette chute ? Une petite partie va vers le deuxième dans la course, Firefox, qui lui gagne autour de 2.5% de part de marché. Mais surtout à Google Chrome, qui en janvier 2009 avait à peine 1.5% et qui aujourd’hui avoisine le 7%, consolidant sa position comme troisième navigateur dans la course, bien devant Safari, Opera et le reste.

Une autre donnée intéressante et très bienvenue, est la disminution progressive (quoi que encore lente à mon goût) de la part de marché d’IE6. Il a passé de presque 30% en juin 2009 à moins de 18% en avril 2010.

Si on ajoute à ça les déclarations de Dean Hachamovitch, directeur général d’IE chez Microsoft, disant que Le futur de l’Internet est dans le HTML5, on a des raisons pour être optimistes vers un future du web plus libre, ouvert et basé sur des standards…

Mise à jour : la France

Les statistiques précédentes étant globales, c’est toujours bon de vérifier où on est dans le marché français. Dans ce cas, il faut se tourner vers StatCounter :

Microsoft Internet Explorer 49%
Firefox 37%
Chrome 7%
Safari 5%
Opera 3%

On voit bien la perte d’Internet Explorer depuis le début de l’année (les failles de sécurité seraient-elles pour quelque chose ?), qui descend sous la barre de 50% par première fois depuis nombreux années. IE 6 serait à moins de 5%, enfin !

Installer Firefox 3.5 RC1 sur Ubuntu 9.04

19-06-2009 par Horacio Gonzalez
LiB et Firefox

Hier ça fait une année de la dernière fois que je vous parlais de Firefox, avec le bilan du Firefox 3 Download Day. Et pour cause, il n’y avait pas eu de changement majeur dans mon navigateur favori depuis la sortie de la superbe version 3.

Je dis bien qu’il n’y avait pas eu, car le premier release candidate de Firefox 3.5 est sorti avant hier.

Comme d’habitude, j’étais à l’attente d’un paquet Ubuntu pour actualiser la version sur mon ordinateur portable. Et l’attente n’a pas été longue, car ce matin j’ai déjà trouvé de paquets .deb sur LaunchPad.

La procédure pour installer Firefox 3.5 RC1 sur Ubuntu 9.04 Jaunty est assez simple :

  1. Ajouter les dépôts au fichier sources.list

    echo deb http://ppa.launchpad.net/ubuntu-mozilla-daily/ppa/ubuntu jaunty main | 
    sudo tee -a /etc/apt/sources.list
  2. Ajouter la clé PGP du dépôt à la liste des clés acceptées
    sudo apt-key adv --keyserver keyserver.ubuntu.com --recv-keys 247510BE
  3. Installer le paquet firefox-3.5
    sudo apt-get update && install firefox-3.5

Si vous avez l’âme d’un aventurier, sur le même dépôt vous avez aussi une version alpha de Firefox 3.6, le paquet firefox 3.6. Moi, pour l’instant je ne l’ai pas fait, j’ai simplement installé Firefox 3.5 et je commence à le tester.

Je vous ferai un retour détaillé plus tard, mais je vous donne déjà mon premier avis : le nouveau moteur JavaScript est vraiment rapide ! Surtout avec des pages lourdes en JS comme Netvibes.

1 Je profite de l’occasion pour vous rappeler qu’un release candidate est un produit fini, prêt pour être mis en production sauf si on trouve une erreur de dernière minute. A ce niveau, le software présente déjà toutes les fonctionnalités preuves, et aucun bug majeur. Lorsqu’un logiciel est dans son étape RC le code est complet, et les seuls changement postérieurs dans les sources seront pour corriger des éventuels défauts.

En clair, cela veut dire que ce Firefox 3.5 RC1 est au 99% identique à la future version définitive de Firefox 3.5. Cependant, étant donné ce 1% de possibles différences, il n’est pas recommandé de l’installer sur des machines critiques. Quoi que j’ai un peu du mal à voir pourquoi on installerai Firefox 3.5 RC1 sur une machine critique… :wink_ee:

Read It Later, une extension Firefox bien pratique

16-01-2009 par Horacio Gonzalez
Cyber LiB

Trop d’onglets tuent les onglets

Tout est parti de ma façon de faire de la veille technologique. Pendant la journée je tombe sur des dizaines de sites de d’articles que je voudrais lire, mais que je n’ai pas le temps de lire à ce moment. Afin de ne pas les oublier, et pouvoir les lire plus tard, j’ouvre ces sites sur un nouveau onglet Firefox, et je continue ma navigation.

En, conséquence, à la fin de la journée, je me retrouve souvent avec plus de cinquante onglets d’ouvertes sur mon Firefox, qui commence à souffrir de la charge. C’est à ce moment, le soir, que je prends mon temps pour regarder le contenu de ces onglets, l’ajouter à mon Delicious si cela le mérite, et fermer enfin l’onglet.

Cette méthode là a deux inconvénients majeurs :

  • Malgré la stabilité accrue de Firefox 3.0, le navigateur n’est pas vraiment conçu pour avoir un tel nombre d’onglets d’ouvertes (mon record la semaine dernière était à 67). A la fin de la journée le navigateur commence à ramer, faisant des fois que tout l’ordinateur se ralentisse (c’était le cas de la semaine dernière avec ces 67 onglets qui poussaient la consommation de mémoire du navigateur à 1,2 Go).
  • Certains soirs, faut de temps ou d’énergie, je n’ai pas le temps de lire le contenu des onglets. Comme j’utilise TabMix Plus pour garder mes onglets, le lendemain j’ouvre mon navigateur avec la cinquantaine d’onglets du soir précédant… et la plupart des fois je les ferme sans les avoir lu, car sinon je finirais la nouvelle journée avec plus de cent onglets à lire.

Voilà donc mon constat : les onglets ne sont donc pas adaptés à ma façon de faire de la veille technologique sur le net.

Lire la suite… »

Firefox 3.1 Béta 1, le retour du robot

15-10-2008 par Horacio Gonzalez
LiB et Firefox

Il y a quelques mois, tout au long de la période de tests de Firefox 3.0 je vous ai parlé robots géants qui peuplaient les pages d’accueil des différentes versions beta du navigateur, jusqu’à sa consécration lors de la sortie officielle.

Créé par le directeur créatif de Mozilla, John Slater, à l’origine ce robot n’était qu’un moyen pour attirer l’attention vers la page d’accueil de la beta, où ils expliquaient les différentes façons comme ils pouvaient collaborer avec le développement de Firefox 3. Mais avec les bétas successives, le robot est devenu très populaire, prenant une identité propre, devenant la mascotte du période de tests Firefox 3.0, jusqu’à devenir une vraie star le jour de la sortie.

Aujourd’hui, avec la sortie de Firefox 3.1 béta 1, le robot est de retour.

Robot dans Firefox 3.1b1

Pour l’instant on n’aperçoit que la silhouette, mais John Slater nous promet qu’il se dévoilera de plus en plus avec les différentes versions avant la sortie officielle de Firefox 3.1.

Rappel : pour voir toute la saga en images, vous pouvez visiter le billet que j’avais écris à l’occasion de la sortie de Firefox 3.0b5, le triomphe du robot géant. Ou si vous préférez, vous pouvez aller voir le set Flickr que John Slater a uploadé pour l’occasion.

Mise à jour

J’avais écrit et programmé les deux billets sur Firefox 3.1 ce matin, et depuis on m’a demandé plusieurs fois quelles sont les nouveautés de cette nouvelle version.

J’avais donc pensé faire un autre billet ce soir ou demain, mais entre temps Ronan a posté un billet très complet détaillant les nouveautés de Firefox 3.1 et ce qui à priori sera laissé pour Firefox 4.

Alors mieux qu’écrire ma version à moi, je vous pointe vers son billet

Firefox 3.1 Béta 1

15-10-2008 par Horacio Gonzalez
LiB et Firefox

Ca y est, la première beta de Firefox 3.1 est officiellement sortie la nuit dernière.

Ca fait bizarre de vous parler de la sortie de Firefox 3.1, car j’ai encore toute fraîche dans la tête la série de billets sur la sortie de Firefox 3.0. Pourtant ça fait presque une année que ça a commencé, avec la sortie de la Firefox 3.0 béta 1 en novembre 2007.

Vous pouvez donc trouver Firefox 3.1 béta 1 sur le site de Mozilla, en plus de soixante langages et pour Linux, Windows et Mac.

Je viens de le télécharger, et d’activer le nouveau (et à priori révolutionnaire) moteur JavaScript (qui par défaut vient désactivé), mais je n’ai pas encore eu le temps de le tester assez pour avoir un avis. En tout cas, c’est encore du Firefox 3, sans changement fondamental.

Pour activer le moteur JavaScript, il suffit d’aller sur la page de configuration de Firefox en tapant about:config dans la barre d’adresses, et mettre à true la valeur javascript.options.jit.content. Ensuite vous relancez Firefox et le tour est joué…

Comme d’habitude, je ne manquerai pas de vous raconter mes impressions après l’avoir utilisé de façon un peu intensive les prochains jours. Et oui, je crois que, encore une fois, c’est parti pour une série de billets sur Firefox

Je peux entendre déjà le soupir et le “et ça recommence” au fond… Et oui, je suis un fanboy de Firefox, je peux pas m’empêcher… mais j’assume :wink_ee:

Mise à jour

Korben en parle aussi à l’instant, et je me rend compte que je suis verbeux, il dit la même chose en cinq fois moins de lignes… :surprise_ee:

Greasemonkey pour Google Chrome

10-09-2008 par Horacio Gonzalez
LiB et Google Chrome

Il semble que la production d’outils pour Google Chrome prend son envol. Hier je vous parlais de ChromePlugins.org, un dépôt d’extensions et plugins pour le navigateur Google, et aujourd’hui je vais vous parler de Chromemetal, un petit logiciel équivalent au Greasemonkey pour Firefox.

Greasemonkey est l’une des extensions les plus populaires pour Firefox. Elle permet de modifier le comportement et l’aspect de n’importe quelle page web pour l’adapter aux envies ou besoins de l’utilisateur. Par exemple, si comme moi vous détestez le nouveau interface de Delicious, vous pouvez utiliser Greasemonkey pour que pour vous Del.icio.us devient comme avant (points y compris). Pour faire ça, Greasemonkey s’appuie sur des userscripts, des petits bouts de code en JavaScript que l’extension fait passer après le chargement de la page.

Il y a des scripts pour la plupart de sites webs et pour les besoins les plus diverses, éparpillés partout sur le net. Un bon endroit pour commencer votre recherche est userscripts.org, qui recense les userscripts et permet aux utilisateurs de poster des commentaires et des reviews sur chacun, un peu comme le dépôt d’extensions de Firefox chez Mozilla.

Greasemetal reprend donc ce modèle de fonctionnement de Greasemonkey et l’adapte au Google Chrome. Comme Chrome n’a pas encore une API d’extensions, il a fallu que le concepteur de Greasemetal soit créatif, et le logiciel se présente sur la forme d’un fichier exécutable. L’utilisateur ne démarre plus Chrome directement, mais Greasemetal, qui va lui même appeler Google Chrome. Ce comportement permet à Greaseletal d’agir comme un proxy qui intercepte les appels de Google Chrome et introduit les userscripts au bon endroit pour que Google Chrome les interprète.

Greasemetal est compatible avec la plupart de userscripts sauf ceux qui s’appuient sur des fonctionnalités scepécifiques Greasemonkey. Si vous voulez plus d’information, je vous suggère le blog du créateur de l’outil, Kazuho Oko.

En tout cas, grâce à des projets comme Greasemetal ou ChromePlugins.org, le manque d’adaptabilité de cette première beta de Google Chrome pourrait bientôt n’être plus un problème…

De Google Chrome, Firefox, les bétas et la paranoïa

04-09-2008 par Horacio Gonzalez
LiB et Google

Certaines personnes, en lissant mes billets sur Chrome, ont eu l’impression de que je suis un fan du nouveau navigateur Google, et que je l’ai adopté de suite, écartant mon fidèle Firefox comme d’une vielle chaussette trouée.

Pourtant cela ne pourrait être plus loin de la réalité. Je ne sais pas si j’aime ou pas Google Chrome pour la simple et bonne raison de que je n’ai pas pu le tester. Pour l’instant la seule version disponible étant pour Windows, j’attends sagement la sortie de la version Linux avant de me faire un avis sur le produit.

De toutes façons, je ne pense pas que Google Chrome deviendra mon navigateur principal à la place de Firefox. Je suis un utilisateur intensif de Firefox, et je l’a bien tuné pour mes besoins, avec les extensions qui vont bien et les bonnes options de configuration pour qu’il répond à ce que j’attends de lui. Je ne pense pas que, au moins dans un premier temps, Chrome soit assez flexible pour s’adapter à l’utilisation que je voudrais lui donner.

Cependant, je suis sûr que je l’utiliserai comme navigateur secondaire, autant pour le tester et suivre son développement, que par des raisons pratiques. Car, en revenant sur la privacité, j’ai toujours au moins deux navigateurs d’ouverts, avec des sessions indépendantes, afin de mieux gérer quels informations je donne à qui. Actuellement j’utilise Firefox et Epiphany, mais dans le futur j’envisage bien d’utiliser Chrome à la place (ou en plus) d’Epiphany.

LiB et Google

Ne l’ayant donc pas testé, je lis avec intérêt les commentaires et les articles des gens qui l’ont déjà essayé. Et il y a une chose qui me surprend un peu, c’est que certains semblent oublier que c’est une version beta, sortie selon la philosophie du release early, release often.

C’est par exemple le cas du commentaire de Stailer :

A part ça qu’en dire : pour l’heure cette beta est pour moi un navigateur de plus… pas de fonction révolutionnaire, au contraire il manque à peu près tout ce que propose Firefox et l’interface ne casse pas 3 pattes à un canard.

Bref, voilà, google à sortie son navigateur brut de décoffrage. Il ne leur reste plus qu’à développer tout ce qui manque, ce qui est décevant, alors qu’il aurait juste fallut d’une association avec Firefox.

Bien sûr qu’il est brut de décoffrage, c’est une beta ! Bien sûr qu’il manquent de choses ! Google a sortie une version du test de leur navigateur, une version qui est encore en travaux. Ils l’ont sorti tôt dans son cycle de développement, juste pour avoir des retours des utilisateurs qui aideront à que le produit final soit plus adapté aux attentes du public. C’est la philosophie du développement agile auquel Google (comme la plupart d’entreprises dans la pointe de la technologie) est très adepte.

On ne peut pas reprocher à ce Google Chrome de ne pas être à la hauteur de Firefox 3, car ce dernier est une troisième version stable, un produit mûr et bien fini, tandis que Chrome n’est qu’une version beta encore en développement.

Juste pour comparer, j’ai commencé à utiliser Firefox dans la version 0.6, lorsqu’il s’appelait encore Firebird. Je pense qu’à l’époque il était plus ou moins dans l’état où Chrome est aujourd’hui, une première aperçu grand public du navigateur, un produit qui marche plus ou moins mais avec plein de choses qui ne sont pas encore finies, et certaines qui ne sont même pas commencées. Comparé avec la version 1.0, ce Firebird 0.6 était presque inutile… mais il permettait de voir ce qu’il pourrait donner, et les retours des early users ont permit à l’équipe de Mozilla de l’améliorer.

Après, libre à chacun de l’aimer ou pas, mais essayons quand même de rester objectifs…

Bilan du Firefox 3 Download Day :
8,5 millions de téléchargements

18-06-2008 par Horacio Gonzalez
LiB et Firefox

Ca y est, le Firefox Donwload Day est fini. La tentative de record, qui sera soumise à vérification par les gens du Guinness dans les jours qui viennent, a été un vrai succès avec plus de 8,5 millions de téléchargements.

8,5 millions de téléchargements en 24 heures, ça fait une moyenne de presque 6000 téléchargements par minute, avec des pics qui dans les premières heures ont dépassé les 10000 chargements par minute.

Firefox Donwload Day status à 20h15

De mon côté, ça fait 6 billets en 24h, plein de captures d’écran du compteur de téléchargements et bien sûr la satisfaction d’avoir contribué, à mon très modeste niveau, au succès du lancement de Firefox 3.

Et tout ça car Firefox est plus un navigateur pour moi, c’est un symbole, c’est la cristallisation d’une série de valeurs auxquels je suis très attaché. Firefox est un navigateur ouvert, au code libre, respectueux des standards et financé par une fondation à but non lucratif, Mozilla, donc l’objectif déclaré est aider à créer une web libre et ouverte.

Et maintenant il va falloir que je trouve d’autres sujets desquels parler en attendant la sortie de Firefox 4 dans quelques années… :tongue_wink_ee:


%d bloggers like this: