Billets avec l'étiquette ‘Nostalgie informatique’

J’ai besoin d’une appli web rapidement

26-03-2013 par Horacio Gonzalez

Voici les slides de la présentation sur le développement rapide d’applications web sur la JVM que j’ai fait jeudi dernier pour le FinistJUG :

IBM fête aujourd’hui son 100ème anniversaire

15-06-2011 par Horacio Gonzalez
LiB et le 8086

Un jour tel qu’aujourd’hui, il y a juste 100 ans, trois entreprises américaines (Tabulating Machine Company, International Time Recording Company et Computing Scale Corporation) ont fusionné donnant naissance à une compagnie appelée Computing Tabulating Recording Corporation (CTR), qui en 1924 changeait son nom par celui de International Business Machines. Et oui, IBM fête aujourd’hui son premier siècle d’existence.

IBM a joué un rôle importante dans ma vie, et elle le joue encore. Je suis le fils d’un IBMer, mon enfance a été entouré de stylo-billes, ThinkPads et cahiers estampillés IBM, mon premier ordinateur était un superbe IBM PC 5155, mon premier stage en entreprise c’était chez IBM et aujourd’hui je travaille dans une banque où le cœur du SI est toujours un bon vieux mainframe IBM. Alors je ne peux que souhaiter sincèrement un

Bon anniversaire, IBM !

IBM PC 5155

Depuis le début de l’année, IBM a ouvert un site web pour fêter leur centenaire. Là-bas on trouve, parmi d’autres, des articles sur les 100 plus grandes inventions d’IBM, en commençant bien entendu par le mainframe, mais listant beaucoup d’autres innovations de Big Blue qui ont façonné le 20ème siècle.

Duke Nukem Forever ? Je ne crois pas mes yeux

12-06-2011 par Horacio Gonzalez
Ravageurs de productivité

Je ne croyais plus. Même pendant que j’écrivais mon billet de fin janvier, au fond de moi je pensais que ça finirait comme toujours, par un nouveau retard. Car après 14 longues années, on a du mal à garder la foi, à se dire que même si les 76 fois précédentes ils ont foiré (ou carrément menti) lorsqu’il ont donné des dates, cette fois-ci peut être la bonne.

Sauf que cette fois, c’était bel et bien la bonne. Duke Nukem Forever est enfin disponible !

Maintenant qu’il est enfin sorti de la catégorie des vaporware, la question qu’on peut se posser est sans doute si il est à l’hauteur de ces 14 ans d’expectatives. Quoi que là, la réponse est simple : bien sûr que non. Je ne voit pas comment un jeu peut valoir la peine d’être attendu pendant 14 ans, surtout pour un jeu qui ne se voulait pas révolutionnaire, qui n’aspirait qu’à être une bonne suite au jeu original.

Alors, soyons raisonnables donc, Duke Nukem Forever est au moins un bon jeu ? D’après les premières critiques, assez unanimes, le jeu repond bien à ce qu’on pouvait raisonnablement esperer. I.e., c’est un FPS enrobé du même humour pas politiquement correct, avec un héro qui est resté ancré dans les années 90s (cigar y compris, va trouver un héro américain qui fume dans les années 2010s) et qui semble sortir des fantasies débridés d’un adolescent hyperhormoné. Bref, juste comme le premier Duke Nukem, mais avec un moteur de jeu et un aspect graphique à l’hauteur des jeux actuels. Et pour moi, cela est déjà un succès.

Duke Nukem Forever ? Je ne crois pas mes yeux

Maintenant il ne me reste qu’à espérer que cela puisse tourner sur wine, afin de pouvoir le tester par moi même. Avec un peu de chance, je n’aurai pas à attendre 14 ans de plus…

La Nintendo DS des années 80s

24-03-2011 par Horacio Gonzalez
Ravageurs de productivité

Lorsque je vois des enfants de l’age de ma fille jouer avec leur DS, je ne peux pas m’empêcher de me voir à leur age, au milieu des années 80s, en jouant avec la DS de l’époque : les consoles de poche Nintendo Game&Watch.

Pour ceux qui ne les connaissent pas, les Game&Watch étaient des petites consoles de poche, produits par Nintendo dans les années 80. Ces prédécesseurs de la Game Boy. Leurs écrans LCD monochrome avaient les images du jeu pré-imprimées, ce qui faisait que sur chaque Game&Watch on ne pouvait jour qu’un jeu (ce qui explique pourquoi j’avais trois Game&Watch).

Et bien, si comme moi vous avez passé des heures et des heures sur ces petites merveilles de technologie, vous serez contents de pouvoir en profiter à nouveau (ou de les faire découvrir à vos enfants) grâce à Pica Pic, un site web avec une belle collection de Game&Watch jouables directement sur votre navigateur.

Ils ont même ma favorite, Mickey & Donald, avec les deux héros de Disney dans le rôle des pompiers :

Nintendo Game&Watch

Arriverez-vous à refaire les mêmes scores qu’il y a 25 ans ?

Trouvé, une fois de plus, grâce à Microsiervos.

Duke Nukem For(N)ever pour le 6 mai 2011

23-01-2011 par Horacio Gonzalez
Ravageurs de productivité

Après presque 14 ans en développement, il semblerait que 2011 sera enfin l’année de la sortie d’un des jeux vidéo les plus attendus, celui auquel tout le monde pense quand ils entendent le mot vaporware, celui que je voulais m’acheter pour me 21ème anniversaire et que je vais enfin (peut-être) m’acheter pour me 35 ans : Duke Nukem Forever.

Arrêtez de rire, peut-être cette fois c’est vrai ! En tout cas, la bande annonce promet promet, ça a l’air d’être tout à fait dans la mouvance du vieux Duke Nukem 3D !

Comme Mulder dirait, I want to believe, je veut croire, même si après des années d’espoirs déçues j’ai un peu du mal à être persuadé que cette année, le lendemain de mon anniversaire, je pourrai enfin jouer à Duke Nukem Forever. Et vous, vous y croyez ?

Technologies du passé

27-12-2010 par Horacio Gonzalez
Cyber LiB

Ou comment un geek peut avoir un coup de vieux assez brutal en voyant des enfants confrontés à ce que dans mon enfance était de la technologie de pointe. Et moi qui me croyais technophile, ça fait du mal quand même de voir ça … O_o

Trouvé via Olybop.info.

Tron : Legacy et l’absurdité du modèle de distribution

05-12-2010 par Horacio Gonzalez
LiB Tron

En juillet dernier, je vous parlais de Tron : Legacy, la tant attendue suite de Tron, qui est censée sortir dans les salles le 9 février.

Et c’est là le problème, car ce weekend, en discutant avec un ami espagnol, il m’a dit qu’en Espagne le film sortira le 17 décembre. J’ai donc cherché un peu et j’ai trouvé que la France c’est le dernier pays européen où le film sortira, plus d’un mois et demi après la sortie aux États Unis. A mode d’exemple, voici quelques dates :

  • États Unis, Canada, Espagne, Australie, République Tchèque, Japon, Brésil, Équateur, Colombie… : 17 décembre 2010
  • Italie : 5 janvier 2011
  • Belgique : 19 janvier 2011
  • Suisse : 26 janvier 2011
  • France : 9 février 2011

J’imagine que les majors du cinéma et les distributeurs ont soit disant des bonnes raisons pour retarder de presque deux mois la sortie en salle d’un film, mais dans un monde de plus en plus globalisé cela n’a pas de sens. Des retards arbitraires, des sorties DVD bâclées, des DVDs où ils forcent les acheteurs légaux à regarder à chaque fois leurs messages anti-piratage… Encore une fois, les majors du cinéma et tout les système de distribution n’ont rien compris, pour eux le public n’a qu’à suivre ce qu’ils décident. Et après ils vont se plaindre du piratage, de que les gens téléchargent les films.

</rant off>

A part ça, tout semble indiquer que le film sera à la hauteur des expectatives, avec des bonnes critiques (dont un très honorable 78% sur Rotten Tomatoes), des images à couper le souffle (comme celles montrées sur Zone Fandom) et une superbe bande son de Daft Punk :

Et penser qu’il va falloir attendre février…

Tron : Legacy

23-07-2010 par Horacio Gonzalez
LiB Tron

La semaine de la Comic Con de San Diego est un des moments phares de l’année pour les fans de comics, avec plein de nouvelles, rumeurs, avant premières, conférences et surprises. On a déjà eu les premières images du film de Green Lantern, ou du film de Thor (duquel je vous parlerai prochainement), et aujourd’hui je découvre la bande annonce d’un film que j’attends avec un mélange de hâte et de peur d’être déçu : Tron : Legacy (Tron : L’Héritage dans la version française).

Je crois que Tron a eu, tout comme WarGames, une énorme influence dans le fait que je sois devenu informaticien. En tout cas, ces deux films m’ont fait regardé d’une autre façon l’IBM PC 5155 que mon père avait récemment amené à la maison. Comme quoi il y a des films qui peuvent façonner des vocations professionnelles…

Vu avec les yeux de 2010, Tron peut sembler dépassé, presque comique et très naïf. J’avais donc peur que le film tombe dans la parodie ou dans le ridicule, ou pire encore qu’il soit une remake sans âme. Mais la bande annonce m’a rassuré, Tron : Legacy a l’air d’être une suite du film original, presque 30 ans plus tard, avec les concepts solides de 1982 mais la technologie, les effets spéciaux et l’ambiance graphique de 2010.

Et ce qui est encore plus cool, c’est que Jeff Bridges reprend, 28 ans plus tard, le rôle de Kevin Flynn qu’il jouait dans le film original !

Joyeux anniversaire, Apache !

24-02-2010 par Horacio Gonzalez
LiB et Apache HTTP Server

En 1995 le web était bien différent à celui qu’on connaît aujourd’hui. Très peu de sites web (l’immense majorité desquels étaient des sites d’universités et des centres de recherche), peu de serveurs web (presque exclusivement le vénérable NCSA HTTPd), peu de navigateurs (Mosaic et un nouveau venu appelé Netscape Navigator) et peu d’utilisateurs (des universitaires, des chercheurs, des geeks de la première heure).

Et c’est dans ce terrain que le 23 février 1995 apparait la première version d’un logiciel qui allait jouer un rôle clé dans l’expansion grand public du web : le serveur web Apache HTTP Server.

Conçu initialement comme un fork du NCSA HTTPd censé corrigé des bugs de celui-ci, Apache HTTP Server est vite devenu le serveur web de référence, ayant encore aujourd’hui une part de marché de plus de 50%.

C’est donc aujourd’hui 23 février 2010, que Apache HTTP Server fête son 15ème anniversaire.

Joyeux anniversaire, Apache !

Joyeux anniversaire, Apache !

Vous pouvez lire plus de choses sur l’histoire d’Apache HTTP Server sur le site de la fondation Apache.

Adaptations de films pour Atari 2600

07-02-2010 par Horacio Gonzalez
LiB Geek

J’imagine que les plus jeunes parmi vous ne sauront même pas qu’est-ce que c’était l’Atari 2600 ou Atari VCS, une des premières consoles à cartouche.

Ce petit bijou est apparue en 1977, mais elle a été fabriquée et vendue jusqu’à en 1990. Une de ces particularités c’est d’être la console pour laquelle s’ont faites les premières adaptations de films en jeu : Raiders of the Lost Ark, E.T. the Extra-Terrestrial, Tron, James Bond…

C’est donc en faisant un clin d’œil à cette console pionnière, que l’artiste Robert Penney a imaginé à à quoi ça ressemblerait des adaptations des films et séries actuelles pour l’Atari 2600.

Et je dois avouer que le résultat est bien bluffant, au premier regard ça semble vraiment une vielle boîte à cartouche d’Atari 2600.

Le graphisme des jeux correspond vraiment à celui des vieux jeux d’Atari, et je suis persuadé que si Avatar, Lost ou Batman : the Dark Knight étaient sortis à l’époque, ils auraient eu des adaptations en jeux vidéo semblables à celles-ci.

Vous pouvez voir la collection complète sur le site de mr. Penny.


%d bloggers like this: